Deux nouveaux CJP ouvriront leurs portes au Nunavik et en Montérégie en 2017!

lundi 19 décembre 2016

La ministre de la Justice, Procureure générale du Québec et ministre responsable de l’Outaouais, Mme Stéphanie Vallée, annonce l’implantation de deux nouveaux centres de justice de proximité (CJP) au Nunavik et en Montérégie en 2017.

Un nouveau CJP au Nunavik :

« Ma récente mission dans cette région m’a amenée à constater que le Nunavik présente des besoins particuliers en matière d’information juridique et d’accessibilité à la justice, en raison notamment de l’étendue de son territoire et des différences culturelles dans la conception de la justice. Le réseau des CJP a fait ses preuves quant à sa pertinence et à la qualité de ses services à la population québécoise. L’ouverture de ce nouveau CJP au Nunavik s’inscrit ainsi naturellement dans notre stratégie de doter 12 régions du Québec de ce service qui répond aux besoins du milieu et qui contribue à l’accessibilité à la justice », a déclaré la ministre.

« L’implantation prochaine du Centre de justice de proximité du Nunavik démontre que nous sommes à l’écoute des besoins particuliers des Inuits en matière de justice. Le groupe de travail qui a été formé avec les Autochtones arrimera le contenu du panier de services offerts. Pour ce faire, il se penchera sur des questions importantes comme les sentences alternatives, les cercles de guérison et la justice communautaire, pour n’en nommer que quelques-unes, afin d’offrir des services mieux adaptés aux réalités inuites. La compréhension du système judiciaire est fondamentale au bon fonctionnement de toute société et je suis convaincu que l’accompagnement offert par le CJP sera utile aux différentes communautés du Nunavik », a déclaré le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Geoffrey Kelley.

Un comité de travail constitué de représentants du milieu inuit et du ministère de la Justice a conclu en août 2016 que l’implantation d’un CJP au Nunavik contribuerait de façon considérable à offrir aux Inuits de l’information juridique adaptée et accessible, dans certains domaines.

(pour consulter le communiqué dans son intégralité)

Un nouveau CJP en Montérégie :

« Le réseau des CJP a fait ses preuves quant à sa pertinence et à la qualité de ses services à la population québécoise. L’ouverture d’un nouveau CJP en Montérégie s’inscrit dans notre stratégie de doter 12 régions du Québec de ce service qui répond aux besoins du milieu et qui contribue à l’accessibilité à la justice », a déclaré la ministre.

Depuis l’entrée en vigueur du nouveau Code de procédure civile en janvier dernier, toute personne doit considérer le recours à des modes de prévention et de règlement des différends (PRD), comme la négociation, la médiation, l’arbitrage ou la conciliation, avant d’amener un différend devant les tribunaux. Le personnel et les partenaires du Centre de justice de proximité de la Montérégie, qui offriront des services aux citoyens, détiendront une expertise de pointe en la matière.

« Le nouveau CJP agira comme un leader dans le domaine des modes de prévention et de règlement des différends et invitera les citoyens à coopérer dans la gestion de leurs conflits et à participer à la définition d’ententes durables. À terme, nous souhaitons que l’expertise du CJP de la Montérégie puisse soutenir les autres CJP », a indiqué la ministre Vallée.

(pour consulter le communiqué dans son intégralité)

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux