fbpx

Plus de 77 000 demandes d’information juridique traitées dans les Centres de justice de proximité

jeudi 11 août 2016

 

Mardi le 26 juillet 2016, dans différents communiqués de presse, le gouvernement a annoncé l’attribution des aides financières destinées à soutenir les activités des six Centres de justice de proximité de la province, afin de faciliter l’accès à la justice des citoyens.

Les Centres travaillent de concert avec de nombreux organismes régionaux du milieu juridique afin d’accomplir leur mission : promouvoir l’accès à la justice, informer les citoyens de leurs droits et de leurs obligations et soutenir et orienter ces derniers.

Depuis l’ouverture des Centres, les juristes ont répondu à plus de 77 000 demandes d’information juridique des citoyens à travers la province. À cet effet, la ministre de la Justice et Procureure générale du Québec, Mme Stéphanie Vallée, souligne :

« Notre gouvernement est fier de soutenir les centres de justice de proximité qui accompagnent des milliers de Québécoises et de Québécois dans leurs démarches juridiques afin de leur offrir un meilleur accès à la justice ».

À propos du CJP du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Le Centre de justice de proximité du Saguenay-Lac-Saint-Jean a ouvert ses portes en décembre 2014 et est situé au 3885, boulevard Harvey, bureau 201-A, à Jonquière.

Le député de Roberval, responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et premier ministre, Philippe Couillard, a déclaré :

« Le Centre de justice de proximité du Saguenay-Lac-Saint-Jean contribue sans contredit à promouvoir un accès pour tous les citoyens à la justice. Depuis son ouverture, il a traité plus de 1 760 demandes d’information juridique, et l’an dernier 650 participations ont été enregistrées à 35 séances et ateliers. Ceci démontre sans contredit l’importance qu’il représente pour les gens de la région. C’est donc une fierté pour notre gouvernement de le soutenir dans ses activités. Je tiens finalement à féliciter tous ceux qui s’impliquent dans les différentes activités de l’organisme. Sans vous, la réussite de ce Centre ne serait pas possible » (pour consulter le communiqué dans son intégralité)

 

À propos du CJP du Bas-Saint-Laurent

Le Centre de justice de proximité du Bas-Saint-Laurent a ouvert ses portes en septembre 2010. Il est situé au 148, avenue Belzile, bureau 201, à Rimouski. Depuis son ouverture, il a traité près de 12 730 demandes d’information juridique.

Le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D’Amour, a indiqué :

« Le Centre de justice de proximité du Bas-Saint-Laurent est un organisme des plus essentiels au cœur de notre région. Il offre des services d’une très grande qualité aux citoyens d’ici afin de démystifier le système judiciaire et le rendre plus accessible. » (pour consulter le communiqué dans son intégralité)

 

À propos du CJP du Grand Montréal

Le Centre de justice de proximité du Grand Montréal a ouvert ses portes en mai 2011. Il est situé au 407, boulevard Saint-Laurent, bureau 410, à Montréal. Depuis son ouverture, il a traité plus de 29 340 demandes d’information juridique.

Le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, M. Martin Coiteux, a déclaré :

« De nombreux Montréalais et Montréalaises ont pu bénéficier des services du centre de justice de proximité de la région depuis son ouverture. En offrant ainsi des services juridiques personnalisés de première ligne gratuits et de qualité, le centre permet de démystifier les institutions et les procédures judiciaires tout en facilitant l’accès à la justice. C’est pourquoi le gouvernement attribue cette aide financière ». (pour consulter le communiqué dans son intégralité)

 

À propos du CJP de Québec

Le Centre de justice de proximité de Québec a ouvert ses portes en décembre 2010. Il est situé au 400, boulevard Jean-Lesage, bureau 080, (édifice « Les Façades de la Gare ») à Québec. Depuis son ouverture, il a traité près de 28 000 demandes d’information juridique.

Le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. François Blais, a déclaré :

« Je me réjouis de constater que des milliers de personnes de la région de Québec ont bénéficié des services du centre de justice de proximité depuis son ouverture. Son apport positif auprès d’elles est concret et c’est pourquoi notre gouvernement est fier de soutenir financièrement ses activités, afin qu’il continue d’offrir des services de première ligne gratuits et de qualité répondant aux besoins de la population de notre région ». (pour consulter le communiqué dans son intégralité)

 

À propos du CJP de l’Outaouais

Le Centre de justice de proximité de l’Outaouais a ouvert ses portes en septembre 2015. Il est situé au 5, rue Laval, bureau 201, à Gatineau. Depuis son ouverture, il a traité 3 860 demandes d’information juridique.

La ministre de la Justice et Procureure générale du Québec, Mme Stéphanie Vallée, a déclaré :

« Je me réjouis de constater que des milliers de personnes en Outaouais ont bénéficié des services du centre de justice de proximité de notre région depuis son ouverture. Son apport positif est concret et c’est pourquoi notre gouvernement est fier de soutenir financièrement ses activités, afin qu’il continue d’offrir des services de vulgarisation, d’information ou, encore, de soutien gratuit et de qualité répondant aux besoins de la population de notre région ». (pour consulter le communiqué dans son intégralité)

À propos du CJP de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Le Centre de justice de proximité de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine a ouvert ses portes en novembre 2014. Il est situé au 484, avenue de l’Hôtel-de-Ville, bureau 102, à Chandler. Depuis son ouverture, il a traité plus de 1 850 demandes d’information juridique.

M. Sébastien Proulx, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région, a déclaré :

« Je me réjouis de constater que des milliers de personnes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine ont bénéficié des services du centre de justice à proximité de leur milieu de vie depuis son ouverture. Son apport positif auprès d’elles est concret et c’est pourquoi notre gouvernement supporte financièrement ses activités, afin qu’il continue d’offrir des services de première ligne gratuits et de qualité répondant aux besoins de la population de la région ». (pour consulter le communiqué dans son intégralité)

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux