COVID-19 : Avis

Du nouveau pour les couples qui se séparent

2021/02/03

Partager :

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée québécoise de la médiation familiale, le ministre de la Justice et procureur général du Québec, M. Simon Jolin-Barrette, annonce la mise en place d’un projet-pilote permettant aux couples sans enfant commun à charge de bénéficier de trois heures gratuites de médiation familiale.

Il en profite également pour annoncer l’offre d’un tout nouveau service des Centres de justice de proximité (CJP) à tous les couples, avec ou sans enfant commun à charge. Ce service vise notamment à informer les ex-conjoints sur la médiation familiale et à les aider à se préparer avant la médiation.

Service de prémédiation des Centres de justice de proximité

À compter du 18 février prochain, et grâce au soutien du ministère de la Justice du Québec et du Fond Accès Justice, les CJP vous offriront un nouveau service gratuit d’information et d’aide à la préparation à la médiation familiale.

Ce service vous permettra de bénéficier d’une rencontre avec un avocat ou un notaire durant laquelle vous pourrez notamment :

  • recevoir de l’information sur la médiation (le rôle du médiateur, le fonctionnement de la médiation familiale, les avantages et les inconvénients de la médiation, etc.) ainsi que de l’information juridique en lien avec votre séparation ;
  • évaluer si la médiation familiale est un processus qui vous convient ;
  • en apprendre davantage sur ce qu’est une bonne préparation à la médiation en recevant des trucs, des astuces, des outils et des exercices.

Les CJP vous offriront aussi de l’aide pour inviter votre ex-conjoint(e) en médiation et pour trouver un médiateur familial qui vous offrira la médiation.

D’autres détails sont à venir. Demeurez à l’affût et suivez-nous sur les réseaux sociaux!

Médiation familiale gratuite pour les couples sans enfant commun à charge

Le projet-pilote en matière de médiation familiale sera en vigueur du 18 février 2021 au 30 juin 2022. Il s’adresse notamment aux conjoints mariés et aux conjoints de fait qui n’ont pas d’enfant commun à charge, se séparent et souhaitent trouver une solution à l’amiable pour régler les conséquences de leur séparation.

Ce projet-pilote permettra à ces couples de bénéficier de trois heures gratuites avec un médiateur accrédité afin de les aider à régler à l’amiable les conséquences de leur séparation.

« La médiation comporte de nombreux avantages pour les citoyens, tels que la négociation d’une entente à moindre coût, sans passer par les tribunaux, et souvent dans des délais plus courts. Je suis fier du projet pilote qui vise à bonifier le programme actuel de médiation familiale en vue de favoriser davantage l’accès à la justice […]. »

Simon Jolin-Barrette, ministre de la Justice et procureur général du Québec (extrait du communiqué de presse)

Pour lire le communiqué de presse, cliquez ici.

Pour en savoir plus au sujet de la médiation, consultez le site Web du ministère de la Justice du Québec en cliquant ici.

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux