Une clinique juridique itinérante en Outaouais pour venir en aide aux sinistrés

lundi 15 mai 2017

Afin de venir en aide aux personnes touchées par les inondations des dernières semaines dans sa région, le Centre de justice de proximité de l’Outaouais, en collaboration avec le Centre communautaire juridique de l’Outaouais, le Barreau de l’Outaouais et l’Association du Jeune Barreau de l’Outaouais, a mis sur pied une clinique d’information juridique itinérante.

Où et quand?

Quand? du 13 au 19 mai 2017

Où? au Centre sportif de Gatineau situé au 850 boul. de la Gappe, salle 254 à Gatineau.

Notez que la clinique se déplacera également dans quelques municipalités de la région. Suivez son itinéraire sur les médias sociaux (Facebook et Twitter) du Centre de justice de proximité de l’Outaouais ou contactez le (819) 600-4600 pour obtenir plus d’information.

les services offerts :

Les citoyens se présentant à la clinique juridique itinérante pourront obtenir de l’information gratuite à propos :

  • des réclamations auprès des assureurs;
  • des recours judiciaires possibles;
  • des obligations à l’égard du locateur, de la municipalité ou des fournisseurs de services;
  • etc.

Ils pourront également bénéficier de la remise de trousses, de formulaires et documentations pertinentes. La clinique offrira également de l’accompagnement dans la préparation de formulaires.

Citations :

« Je tiens à souligner le travail et l’engagement du personnel du Centre de justice de proximité de l’Outaouais, ainsi que ses collaborateurs, sans qui cette initiative pour offrir des services juridiques aux sinistrés n’aurait pas pu être possible. Vous démontrez, encore une fois, qu’il est essentiel de rapprocher la justice auprès des gens et je vous en remercie » Stéphanie Vallée, députée de Gatineau, ministre de la Justice et ministre responsable de la région de l’Outaouais.

« Je tiens à remercier la Ville de Gatineau, qui, grâce à sa collaboration, nous permet de donner le coup d’envoi à cette initiative aujourd’hui. Je lance d’ailleurs l’invitation aux autres municipalités où sont situés des centres d’aide à suivre l’exemple pour nous permettre de venir en aide à leurs citoyens. » Véronic Boyer, directrice générale du Centre de justice de proximité de l’Outaouais.

Pour consulter le communiqué de presse, cliquez ici.

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux