Historique

Projet pilote

Les Centres de justice de proximité sont issus d’un projet pilote rassembleur mis sur pied par le ministère de la Justice du Québec en 2010. Ce projet permit à trois premiers Centres d’être implantés dans les villes de Rimouski (septembre 2010), Québec (décembre 2010) et Montréal (mai 2011).

Ces Centres n’auraient pu voir le jour sans la participation des partenaires suivants :

Partenaires principaux et financiers du projet pilote :

Autres partenaires provinciaux du projet pilote :

Le projet pilote des Centres de justice de proximité fut couronné de succès. Le 1er avril 2013, les trois Centres implantés dans les régions du Bas-Saint-Laurent, de la Capitale-Nationale et du Grand-Montréal reçurent l’aval du ministre de la Justice pour poursuivre leurs activités de façon permanente. Ils sont depuis subventionnés par le Fonds Accès Justice.

Déploiement

En octobre 2013, dans le but de doter d’autres régions du Québec de leur propre Centre de justice de proximité, un appel de projets fut lancé par le ministère de la Justice du Québec.

Grâce à la mobilisation des acteurs juridiques et communautaires de trois régions dynamiques, de nouveaux Centres furent implantés en Outaouais (septembre 2014), dans la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (novembre 2014) ainsi qu’au Saguenay–Lac-Saint-Jean (février 2015).

En décembre 2016, l’annonce du futur déploiement de deux nouveaux Centres dans les régions de la Montérégie et du Nunavik fut faite.

Le Centre de justice de proximité de la Montérégie, orienté sur la prévention et le règlement des différends, a ouvert ses portes en octobre 2017.

Identité visuelle

La raison d’être des Centres de justice de proximité étant de démystifier les institutions et les procédures judiciaires, et plus encore de faciliter leur accessibilité à tous et à toutes, l’identité visuelle des Centres a volontairement évacué toute idée de représenter à nouveau la justice et fait le choix de communiquer d’abord et avant tout la proximité.

Cette proximité s’exprime par la présence côte à côte de deux personnes. En bleu, celle qui offre le savoir, l’information et le soutien, et ce, dans une position légèrement surélevée pour guider. En vert, celle qui bénéficie de cette franche communication et de cette aide. Les deux personnes sont liées au moyen d’un trait blanc ondulé représentant la fluidité de la communication.

Le bleu évoquant la confiance, la loyauté et le calme, il était tout indiqué pour représenter le Centre de justice de proximité. Un vert se rapprochant du jaune était tout aussi approprié pour représenter le citoyen ravi et confiant : cette couleur évoque la clarté et la réceptivité.

En conciliant le dynamisme des couleurs et la sobriété du design, l’identité visuelle des Centres de justice de proximité contribue à communiquer son message central : la justice est un sujet sérieux, oui, mais ce caractère sérieux ne doit pas faire obstacle à son accessibilité.

logo_cdjdp

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux